Panier  

Aucun produit

Expédition 0,00 €
Total 0,00 €

Commander

Genres

Newsletter

Revue apollinaire

La revue semestrielle Apollinaire està l’heure actuelle la seule qui soit consacrée à l’étude de l’œuvre d’Apollinaire.

Plus de détails


35,00 € TTC

Programme de fidélisation En achetant ce produit vous pouvez gagner jusqu'à 35 points de fidélité. Votre panier totalisera 35 points pouvant être transformé(s) en un bon de réduction de 1,75 €.


Prenant le relais des deux publications dirigéespar Michel Décaudin – la série Guillaume Apollinairede La Revue des lettres modernes, dont le derniernuméro (22) est paru en 2007, et la revue trimes-trielle Que Vlo-ve?, animée et gérée par Victor Martin-Schmets, qui n’a pas souhaité la voir survivre à sonfondateur –, la revue semestrielle Apollinaire est àl’heure  actuelle  la  seule  qui  soit  consacrée  àl’étude de l’oeuvre d’Apollinaire.Cet exceptionnel numéro double manifeste dixans après sa création la vitalité de notre revuegrâce à celle de l’oeuvre d’Apollinaire qui, telle unefontaine jaillissante, ne cesse d’offrir du nouveauà penser ou à découvrir. Qui connaissait l’hom-mage  du  poète  chinois  Ai  Qing  qui  ouvre  levolume?  Le  dossier  Rouveyre  commence  à  êtreexploré, ici autour de Vitam impendere amori. Uneétude de Jérémy Guedj refait le point sur un sujettoujours brûlant : le «nationalisme» d’Apollinaire.Grâce à sa petite-fille, la figure de Marthe Roux,amoureuse du poète, et celle de sa soeur LéoneRicou  émergent  enfin  de  l’oubli  pour  élargir  lechamp  des  relations  artistiques  du  poète.  Deprécieux documents inédits sont dévoilés. Bien quetrès nombreux, les comptes rendus n’épuisent pasla richesse des publications qui lui sont consacrées.Certaines d’entre elles suscitent des réactions donttémoignent les points de vue divergents recueillisentre autres dans une nouvelle rubrique d’«Échangeset recherches». Film primé, publications, ventes,colloque, journée d’étude, manifestations diversesne cessent d’alimenter la rubrique «Informations»pour  témoigner  toujours  qu’Apollinaire  est  plusvivant que jamais.Co-dirigée  par  les  disciples  et  amis  deMichel Décaudin, la revue Apollinaire s’emploieà faire  mieux  connaître l’oeuvre et à pérenniserainsi la renommée de Croniamantal.