Panier  

Aucun produit

Expédition 0,00 €
Total 0,00 €

Commander

Genres

Newsletter

Revue apollinaire

La revue semestrielle Apollinaire està l’heure actuelle la seule qui soit consacrée à l’étude de l’œuvre d’Apollinaire.

Plus de détails


20,00 € TTC

Programme de fidélisation En achetant ce produit vous pouvez gagner jusqu'à 20 points de fidélité. Votre panier totalisera 20 points pouvant être transformé(s) en un bon de réduction de 1,00 €.


Prenant le relais des deux publications dirigéespar Michel Décaudin – la série Guillaume Apollinairede La Revue des lettres modernes, dont le derniernuméro (22) est paru en 2007, et la revue trimes-trielle Que Vlo-ve?, animée et gérée par Victor Martin-Schmets, qui n’a pas souhaité la voir survivre à sonfondateur –, la revue semestrielle  Apollinaire est àl’heure  actuelle  la  seule  qui  soit  consacrée  àl’étude de l’oeuvre d’Apollinaire.Cette 19 e livraison de notre revue accueille unpoète  wallon,  Carl  Norac,  qui  nous  surprenddoublement : par la qualité de l’hommage poé-tique  inédit  qu’il  rend  à  Apollinaire  et  par  lesdocuments  qu’il  nous  révèle.  Inédits  aussi  lesfragments de lettres de Rouveyre à Serge Férat etHaba Roussot, confiés par Alban Roussot, préludesà un futur Dossier Rouveyre dans nos prochainsnuméros. L’importance du séjour rhénan auquels’attache Kurt Roessler se mesure au recensementquasi  exhaustif  de  ses  traces  dans  l’oeuvre  dupoète  comme  il  apparaît  dans  les  cartes  de  laRhénanie qui permettent de visualiser leur originegéographique. Jacqueline Gojard fait le point surles portraits de Guillaume réalisés par Poullain àpartir de photographies et réunit pour la premièrefois l’ensemble de leurs reproductions. L’actualitéet le rayonnement d’Apollinaire éclatent à traversles cinq comptes rendus, dont celui de la magis-trale  Correspondance  générale  de  Victor  Martin-Schmets, et les informations sur les publications etles manifestations particulièrement nombreusesen cette année 2016, assombries cependant parla  disparition  entre  autres  de  Gilbert  Boudar,neveu et ayant droit du poète.Co-dirigée  par  les  disciples  et  amis  deMichel Décaudin, la revue  Apollinaire s’emploieà faire  mieux  connaître l’oeuvre et à pérenniserainsi la renommée de Croniamantal.