Panier  

Aucun produit

Expédition 0,00 €
Total 0,00 €

Commander

Genres

Newsletter

Julien Green Et La Nuit

Le lecteur trouvera dans ce numéro 5des Études Greeniennes toutes les rubriquesappelées  par  notre  intérêt  commun  pourl’oeuvre de Julien Green : comptes rendus desouvrages, des travaux et des manifestations laconcernant,  échos  des  réalisations  de  laSociété Internationale d’Études Greeniennes,annonces de ses projets, redécouverte d’ar-chives.

Plus de détails


15,00 € TTC

Programme de fidélisation En achetant ce produit vous pouvez gagner jusqu'à 15 points de fidélité. Votre panier totalisera 15 points pouvant être transformé(s) en un bon de réduction de 0,75 €.


Le lecteur trouvera dans ce numéro 5des Études Greeniennes toutes les rubriquesappelées  par  notre  intérêt  commun  pourl’oeuvre de Julien Green : comptes rendus desouvrages, des travaux et des manifestations laconcernant,  échos  des  réalisations  de  laSociété Internationale d’Études Greeniennes,annonces de ses projets, redécouverte d’ar-chives. À travers cette revue, nous souhaitonsouvrir nos volumes beaucoup plus largementaux études scientifiques sur la vie, la person-nalité et l’oeuvre de Julien Green.La nuit, chacun fait ce qu’il veut. L’invisi-bilité, paradoxalement, décuple la puissance :elle lui confère l’inestimable privilège dela liberté.Le doux Julien Green – l’homme etl’écrivain – aura, de l’enfance à la mort, osécapter à son profit les pouvoirs, purificateursou  démoniaques  mais  toujours  exaltants,que vous obtient l’exploration nocturne.Puissance  d’un  romancier-conteur  quiose les plus sombres histoires, arrachées à lanuit de la conscience, mais qui est égalementhabité par le sens du destin, car la liberténocturne est condamnée de toute éternité àcesser avec le jour et ses interdits accablants.Puissance d’un diariste qui, sur près desoixante-dix  années,  traque  ses  rêvesnocturnes et fixe les éblouissements que,dans  l’espace  quotidien  ou  celui  desmusées, lui procurent la clarté lunaire etle  ciel  étoilé,  les  villes  nocturnes  et  lesintérieurs doucement éclairés…S’enfoncer dans la nuit greenienne, c’estdonc pénétrer au coeur battant d’un hommeet d’un imaginaire.