Panier  

Aucun produit

Expédition 0,00 €
Total 0,00 €

Commander

Genres

Newsletter

Poétique des lieux : villes et paysages - Cahiers Vassilis alexakis N° 4

Depuis ses premiers romans écrits en français ou engrec, Vassilis Alexakis choisit avec précision les lieuxoù évoluent ses personnages, fictifs ou réels. L’exil duromancier grec en France dans les années soixanten’est pas étranger à l’importance qu’il donne au cadrede ses récits : le titre de Paris-Athènes, écrit en 1997,est particulièrement révélateur. 

Plus de détails


26,00 € TTC

Programme de fidélisation En achetant ce produit vous pouvez gagner jusqu'à 26 points de fidélité. Votre panier totalisera 26 points pouvant être transformé(s) en un bon de réduction de 1,30 €.


Depuis ses premiers romans écrits en français ou engrec, Vassilis Alexakis choisit avec précision les lieuxoù évoluent ses personnages, fictifs ou réels. L’exil duromancier grec en France dans les années soixanten’est pas étranger à l’importance qu’il donne au cadrede ses récits : le titre de Paris-Athènes, écrit en 1997,est particulièrement révélateur. Ces deux villes sont eneffet récurrentes dans l’oeuvre, depuis Le Sandwich(1974), Talgo (1983), Avant (1992), puis La Languematernelle (1995), Après J.-C. (2007), L’Enfant grec(2012) et enfin La Clarinette (2015), pour ne citer queles titres les plus connus. Dans ces textes, Athènes etParis semblent se disputer le rôle privilégié de cadredu  récit.  Cependant,  il  ne  faudrait  pas  limiter  lagéographie  alexakienne  à  ces  deux  villes,  certesessentielles, dans une approche du lieu romanesque.Ce quatrième numéro des Cahiers Vassilis Alexakisprésente les actes du colloque international «Poétiquedes lieux chez Vassilis Alexakis : villes et paysages»,qui s’est tenu à Athènes en octobre 2016. Il s’organiseselon cinq axes d’études : espaces littéraires, espacesautres, espaces d’eau, espaces du quotidien etespaces identitaires. Depuis près de quarante-cinq ans que l’auteur a faitson entrée sur la scène littéraire, on remarque uneévolution quant au traitement de l’espace dans sesromans. Les oeuvres de jeunesse étaient plus pari-siennes alors que les oeuvres les plus récentes fontune part importante à la Grèce. Mais, loin des grandsélans  de  réconciliation  spatiale  –  dans  les  années1980-1990 –, avec le pays d’où il avait émigré, c’estun regard de plus en plus critique qui se pose sur lamère  patrie  et  sa  capitale.  Le  texte  alexakien  estenvisagé  à  travers  un  prisme  analytique  que  l’onpourrait dire spatial, géographique ou topologiqueafin de mettre en évidence l’originalité du traitementde l’espace dans l’oeuvre. Qu’il s’agisse de s’intéresserà la spatialité de l’écriture, à la mise en présence delieux autres, à l’importance de l’eau et des espacesmaritimes, à la préférence pour les lieux intimes duquotidien ou à la place faite à Athènes et à Paris dansl’oeuvre, les pages de ce numéro tentent d’éclairer noslecteurs sur la poétique des lieux chez Alexakis.