Panier  

Aucun produit

Expédition 0,00 €
Total 0,00 €

Commander

Genres

Newsletter

Vassilis alexakis et le romanesque - Cahiers Vassilis alexakis N° 3

La  couverture  de  cette  troisième  livraison  desCahiers  Vassilis  Alexakis  évoque  d’Artagnan.  Lepersonnage  d’Alexandre  Dumas  dessiné  par  notreromancier illustre bien ce numéro consacré à «VassilisAlexakis et le romanesque». Si cette notion sembleassez floue, on s’aperçoit que les romans d’Alexakisrépondent aux différentes acceptions de ce terme.

Plus de détails


22,00 € TTC

Programme de fidélisation En achetant ce produit vous pouvez gagner jusqu'à 22 points de fidélité. Votre panier totalisera 22 points pouvant être transformé(s) en un bon de réduction de 1,10 €.


La  couverture  de  cette  troisième  livraison  desCahiers  Vassilis  Alexakis  évoque  d’Artagnan.  Lepersonnage  d’Alexandre  Dumas  dessiné  par  notreromancier illustre bien ce numéro consacré à «VassilisAlexakis et le romanesque». Si cette notion sembleassez floue, on s’aperçoit que les romans d’Alexakisrépondent aux différentes acceptions de ce terme. Aucours de l’histoire littéraire, le romanesque n’est pasréduit aux stéréotypes d’une époque, mais renvoie àde nombreux textes, des premiers romans antiquesgrecs jusqu’à nos jours en passant par le roman dechevalerie. Et Vassilis Alexakis n’a pas cessé d’explorerles  différentes  formes  du  romanesque  depuis  sespremières oeuvres (Le Sandwich, La Tête du chat) oùla  rêverie  débridée  et  l’imagination  l’emportaient,jusqu’à celles plus traditionnelles telles Talgo ou LeCoeur de Marguerite. La critique a été sensible au renouvellement du genrelors de la sortie en 2012 de L’Enfant grec : entre onirismeet réflexion, autobiographie et fiction, ce roman est aussiun hommage du romancier grec aux auteurs françaisqu’il a découverts à travers les «classiques illustrés» deson enfance. Dans L’Enfant grec, d’Artagnan, Cyrano deBergerac, Jean Valjean et Cosette, Don Quichotte etMichel  Strogoff  s’intègrent  habilement  à  une  fictioncontemporaine où la fantaisie et les péripéties relèventbien du romanesque. Du premier roman, Le Sandwichjusqu’au dernier paru à ce jour, La Clarinette, Alexakis enoffre ainsi de multiples variations : ce troisième numérodes Cahiers Vassilis Alexakis aborde l’oeuvre sous desangles  encore  inédits  qui  prennent  en  compte  soitl’ensemble des romans, soit un roman particulier.Cette livraison se clôt par une nouvelle inédite duromancier : «La Finale». Le goût d’Alexakis pour lefootball est bien connu de ses lecteurs et, dans LaClarinette,  la  minute  de  silence  observée  par  lesspectateurs en hommage à un footballeur mort sur leterrain  le  confirme.  Lors  d’un  entretien  avec  unjournaliste, le romancier avait vanté les bienfaits d’uneCoupe du monde lors de l’écriture d’un roman car,selon lui, «un match, c’est la récréation parfaite».En «finale» donc, cette nouvelle originale…